À propose le livre

Les Roues de la Fortune

"Au dernier tour Bill court un risque. Lorsque Rogliardo s’approche à l’entrée du virage très rapide de Malmédy, Beevers retard son freinage pour garder à distance son adversaire mais il se traine hors de la bonne trajectoire et se trouve sur les grés. L'ensemble devient incontrôlable et fait un tête-à-queue, en permettant les français de doublé leur rivaux pour prend la deuxième place. Pire, la force centrifuge de la machine en giration jette Bill sur la piste et le sidecar, John seul à bord, se dirige vers un poteau . . .”

Voici un livre d’anecdotes, de réminiscences et d’aventures fascinantes basé sur les expériences de John Chisnall au cours de deux décennies de courses de motos sur l’île de Man TT et sur les principaux circuits européens et britanniques.

Notre seule intention en écrivant ce livre est d'amuser, de divertir et de tordre les cordes de la nostalgie.

Critique de Les Roues de la Fortune

Les Roues de la Fortune de John Chisnall, raconté a Anthony Davis.

Je viens de terminer la lecture d'une biographie de Dick Seaman qui a conduit des voitures de course avec succès avant la Seconde Guerre mondiale, en particulier chez Mercedes. Issu d’une famille très aisée, il a su se livrer à sa passion pour la vitesse en dépensant beaucoup d'argent.

L’histoire de John Chisnall contraste complètement avec celle de Dick Seaman mais elle est tout aussi divertissante pour quiconque s’intéresse au contexte de la course motorisé. Né dans une famille modeste mais affectueux quelques années avant la Seconde Guerre mondiale, John a été élevé par sa mère qui a travaillé sans relâche pour subvenir aux besoins de ses enfants après son mari a été mobilisé, mais elle a toujours réussi à leur lire chaque soir “sur tous les sujets”. John dédie le livre à ses parents.

Il a commencé sur deux roues comme la plupart d'entre nous sur une bicyclette et est passé à un moto Velocette GTP de 1932 qu'il utilisait pour aller à son travail d'argent de poche à travers les champs et les pistes agricoles avec un raccourci sur la voie publique. Il est tombé en faute sur le flic local et admet que son attitude effrontée a entraîné des apparitions devant le juge. Des amendes qui semblent modestes ces jours-ci étaient probablement paralysantes pour un adolescent sans un sou.

John et son co-auteur Tony Davis décrivent sa carrière de passager de side-car des années 50 aux années 70 alors qu'il développait ses compétences et devenait l'un des principaux représentants de cette profession la plus dangereuse. Il décrit les courses de side-car dans le 'cirque continental' avec les grands du jour comme Max Deubel, Florian Camathias et Georg Auerbacher. Le 'Cirque' a été romancé au fil des ans et John met les choses au clair. La plupart des circuits étaient des routes publiques simplement fermées pour la période de course et les accidents mortels étaient monnaie courante dans toutes les catégories de course, à la fois en solo et en side-car. Les combats avec les organisateurs pour être payé correctement alors que les courses attiraient des dizaines de milliers de spectateurs payants. Comment le conducteur du sidecar a toujours eu les félicitations avec son passager obtenant une partie inférieure de l'argent. Et bien sûr, les voyages sans fin.

J'ai beaucoup apprécié ce livre et je l'ai relu tout de suite. N'ayant jamais suivi de course de side-car, j'avais des réserves avant de commencer à lire. Eh bien, ce n’est que 150 pages, je pensais, finissons-en! Comme j'avais tort; Je n'ai pas pu le poser. C’est l’un des meilleurs livres sur la moto que j’ai jamais lu et l'écrivain Tony Davis a fait un excellent travail. Les images sont également excellentes et capturent le visage changeant de la Grande-Bretagne au cours des cinquante dernières années.

Je vous exhorte à vous en procurer un exemplaire maintenant.

Jim Plant

Velocette Owners Club

À propos les auteurs

John Chisnall

Élevé dans une famille modeste en milieu agricole, John n'aurait jamais pu imaginer qu'il deviendrait un coureur de moto international et sillonnerait le continent, côtoyant les idoles du sport. En 1957, il a réalisé son ambition de rouler dans le célèbre TTet il s'est exercé la course des motos pendant plus de vingt ans. Il conserve un vif intérêt pour le sport et est un membre actif du Vintage Motorcycle Club, du Velocette Owners Club et de la TT Riders Association.

Anthony Davis

Le co-auteur Tony s'est d'abord intéressé aux courses de motos en regardant les exploits de John sur piste 'grass-track' avec Derek Yorke et d'autres stars locales. Il ne songait pas alors qu'il les rejoindrait un jour. Lui aussi a couru avec un certain succès et en 1968 a roulé dans le TT de l'île de Man. Il vit maintenant en France et il est écrivain comme passe-temps.

Acheter une copie

Les Roues de la Fortune est publié au format à reliure parfaite de Crown Quarto
Publié le 16 septembre 2019
158 pages noir et blanc avec une couveture couleur.


Cliquez sur l'image pour plus d'informations

Contacter les auteurs